Multilingue

Il y a quelques semaines, j’étais en rencontre avec la coordonnatrice des communications de l’entreprise où je travaille. Le but était de trouver de nouvelles idées à développer dans notre stratégie Web. Nous étions assez inquiètes en raison de la pénurie d’informations reliées à notre secteur disponibles dans la langue d’usage ici, le français. On nous avait déconseillé de partager des informations dans une autre langue que le français, un sujet délicat dans cette zone du Canada. Cependant, la rareté de contenus étant bien réelle, nous devions trouver d’autres manières d’approcher ces contenus spécifiques développés et vulgarisés en anglais, mais pas en français. Donc, nous avons décidé, après l’analyse de notre “Target” (audience cible), de partager certains contenus, même s’ils n’étaient pas rédigés dans la langue officielle de la région.

Nous avons trouvé que notre audience cible commence de plus en plus à changer. Les utilisateurs sont de plus en plus jeunes et très connectés et ont la capacité de lire dans l’autre langue officielle du Canada, soit l’anglais.

Si vous croyez que cela pourrait être votre cas, ou si vous souhaitez améliorer votre fil d’actualités sur les réseaux sociaux, vous devez considérer les points suivants:

  • Langue: Votre clientèle habite-t-elle dans une région/ville bilingue? Parle-t-elle autre langue? (par exemple: étudiants de langues, communautés d’immigrants, etc.)
  • Âge, expérience culturelle de votre clientèle: Votre clientèle est-elle constituée de « natifs numériques » ou de Baby-Boomers? S’agit-il d’une génération intermédiaire? Quelques groupes sont plus habitués à une langue seconde.
  • Exclusivité: êtes-vous sûr que vous ne pouvez pas trouver ces informations dans la langue couramment utilisée? Parfois vous voulez partager de l’information utile avant votre compétiteur. (exemple: présentations des produits, évènements spéciaux, actualités courantes, etc.)
  • Popularité, simplicité, pertinence: Cette information est-elle facile à lire? Votre clientèle la trouvera-t-elle importante?
  • Périodicité: À quelle fréquence partagerez-vous ces informations? Une fois par jour? Une fois par semaine?
  • Commentaires en partageant: Il est préférable de le faire dans la langue courante de vos réseaux sociaux, sauf si vous maîtrisez l’autre langue. Il est recommandé de faire des commentaires concis.

Je n’en suis pas à ma première expérience multilingue. En effet, j’ai commencé à partager des contenus dans diverses langues dans les réseaux sociaux de l’UCSS (Pérou), où les étudiants étaient capables de lire des contenus en Espagnol, Anglais et Italien (les fondateurs de l’Université étaient italiens et ils ont partagé leur culture avec les étudiants). Maintenant, ils pourraient aussi consulter des contenus en Quechua (deuxième langue officielle du pays), langue incluse dans le curriculum de cette université. Les étudiants étaient surpris au départ, mais ces contenus furent ensuite pris comme une façon de pratiquer et de conserver la maîtrise les langues apprises.

Malheureusement, il n’en reste plus d’exemples en ligne à présent. Toutefois, j’essaie de poursuivre cette initiative dans mon site Facebook et une autre fanpage à laquelle je collabore, soit la Silla Éclectica (la Chaise Éclectique). En conclusion, prenez note de ceci: votre clientèle appréciera votre capacité à trouver des informations pertinentes et surtout, de les partager à temps.

Love is sharing:

Agregue un comentario

Su dirección de correo no se hará público. Los campos requeridos están marcados *